El Porvenir  - - - (2022)

El Porvenir relata las andanzas de los “Nuevos Zíngaros”, refugiados de un nuevo tipo, obligados a seguir un viaje interminable a través de los escombros de una Europa devastada. Deambulando en medio de paisajes desiertos, al azar de los controles y las fronteras, hasta la misteriosa habitación 411 de un hotel soviético en desuso, la narradora nos cuenta su éxodo, un testimonio de las angustias de su tiempo para uso de las generaciones futuras.

Texto, concepción y dirección: Clément Bondu / Traducción al español: Sol Gil, con el apoyo de ARTCENA - CONTXTO / Intérprete: Luz Quinn / Composición y interpretación musical: Cruz / Diseño de iluminación: Nicolas Galland / Directora de iluminación : Magali Perel.

Producción: Année Zéro / Coproducción en Argentina: FIBA (Festival Internacional de Buenos Aires). Esta obra cuenta con el apoyo del Institut Français d'Argentine y Embajada de Francia en la Argentina. El texto fue traducido por el programa Contxto en el marco del programa especial para las artes escénicas en Sudamérica hispanoparlante, con el Ministerio de Europa y Asuntos Exteriores, el Ministerio de Cultura de Francia y el Institut Français. El Porvenir se estreno el 26 de febrero 2022 en Dumont 4040 (FIBA).  Duración: 55'

_ photos

_ vidéos

Les Étrangers - - - (2021)

Les Étrangers suit la quête de Paul, écrivain raté, sur les traces d’Ismaël, vieil ami et poète en errance mystérieusement disparu quelques mois plus tôt. Parcourant l'espace et le temps perdu, Paul nous emmènera à travers un voyage initiatique, aux côtés de Marianne, Aurore et Ida, dessinant sous nos yeux le portrait d'une jeunesse européenne au 21ème siècle. De Paris à Berlin, de Naples à Moscou, de Sète à Tanger, le récit à voix multiples est porté par une prose incantatoire, nous faisant perdre toute forme de repère entre témoignage, image, langage et fiction.

Texte & mise en scène Clément Bondu / Assistante à la mise en scène Sarah Delaby-Rochette / Scénographie & costumes Charles Chauvet / Musique originale Jean-Baptiste Cognet / Création lumière, régie lumière & générale Nicolas Galland / Assistante création lumière Amandine Robert / Régie son & vidéo Mathieu Plantevin / Avec Mona Chaïbi, Vanessa Fonte, Lisa Kramarz, Antonin Meyer-Esquerré (à l'image) et Mathieu Perotto / Traduction du texte en arabe Nassedine Chakir.

Les Étrangers est publié aux éditions Allia.

Production Année Zéro / Coproduction Collectif En jeux (Occitanie), Théâtre Sorano (Toulouse), L'Estive - scène nationale de Foix et d'Ariège, Le Parvis - scène nationale Tarbes Pyrénées, Les Célestins - théâtre de Lyon, le TMS - Sète scène nationale archipel de Thau, ScénOgraph scène conventionnée théâtre et théâtre musical St Céré-Figeac, L'Astrada – scène conventionnée art et territoire Marciac, l'Institut Français de Fès (Maroc). Avec l'aide à la création de la DRAC-Occitanie, le soutien de la région Occitanie et du département du Gers, le ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie pour la construction du décor dans ses ateliers, La Chartreuse – Centre national des écritures du spectacle (Villeneuve-lez-Avignon), le Théâtre de la Cité Internationale (Paris), le centre culturel les Étoiles de la Médina de Fès et la Fondation Ali Zaoua. Avec la participation artistique de : l'ENSATT, du Jeune Théâtre National, de l'ESAD. Avec le soutien du Fonds d'Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques, D.R.A.C. et Région Sud. Ce spectacle reçoit le soutien d'Occitanie en scène dans le cadre de son accompagnement au Collectif En Jeux. Les Étrangers a été créé le 9 novembre 2021 au Théâtre Sorano (Toulouse). Durée 2h.

_ photos

_ vidéos

Nous qui avions perdu le monde - - - (2019)

Odyssée contemporaine portée sur scène par un orchestre de huit musiciens, Nous qui avions perdu le monde est le récit-fleuve d’une quête aux couleurs brutales et désespérées, à la recherche d'une ferveur nouvelle. Le spectacle est conçu en deux parties : 1. Le jeune homme aux baskets sales. Des fantômes des Balkans à la Palestine, du Nord européen aux grands espaces d'Amérique latine, le jeune homme aux baskets sales cherche à se réconcilier avec le sens du possible. De ses errances, les images défilent, dessinant à travers les pays une cartographie singulière. 2. Les Adieux. Face au paysage des villes du 21ème siècle, dédiées au capitalisme mondial, le voyage se fait peu à peu archéologie de la mémoire, hantée par les souvenirs du communisme, de la Russie à Cuba, en passant par la Chine, les États-Unis, le Mexique, la Mongolie, ou encore Zanzibar, jusqu'à se dissoudre dans la nuit de l'Europe. Comme un appel secret à la désertion.

Texte, conception et interprétation Clément Bondu / Composition Jean-Baptiste Cognet / Musiciens : Jean-Baptiste Cognet - Guitares, piano / Aëla Gourvennec en alternance avec Elsa Guiet, Lydie Lefebvre, Amandine Robilliard - Violoncelles  / Fanny Rivollier - Flûte, synthétiseur / Franck Rossi-Chardonnet - Guitare / François Morel - Basse, synthétiseurs / Yann Sandeau - Batterie / Régie son Jenny Charreton - Mathieu Plantevin / Création lumières et régie générale Clémentine Pradier.

Nous qui avions perdu le monde est publié aux éditions La Crypte.

Production Année Zéro /  Coproduction L'Onde (Vélizy). Avec l'aide à la création de la DRAC Ile de France, et le soutien de la Comédie de Reims-CDN, du 104-Paris, de la Chartreuse - CNES et de la Spedidam. Le texte et la partition ont bénéficié de l’aide à l’écriture de la SACD Beaumarchais en 2016. Le jeune hommes aux baskets sales a été créé le 28 septembre 2016 à La Chartreuse (Villeneuve-lez-Avignon).Les Adieux a été créé le 28 mars 2019 au Théâtre de la Cité internationale (Paris). Durée 4h avec entracte.

_ photos

_ vidéos

L'Avenir - - - (2018)

Poème aux accents prophétiques et d’un lyrisme noir, L'Avenir raconte l’errance des « Nouveaux Tsiganes », réfugiés d'un genre nouveau, forcés de poursuivre un voyage sans fin à travers les décombres d'une Europe dévastée. Égarés au milieu de paysages déserts, au hasard des contrôles et des frontières, jusqu'à la mystérieuse chambre 411 d'un hôtel soviétique désaffecté, le narrateur nous raconte leur exode, témoignage des inquiétudes de son temps à l'usage des générations futures. Une expérience magnétique, confinant à l’hypnose.

Texte, conception et interprétation Clément Bondu / Composition et interprétation musicales Jean-Baptiste Cognet et Yann Sandeau / Création lumière et régie générale Nicolas Galland / Régie son Mathieu Plantevin en alternance avec Jenny Charreton. / Voix-off Isabel Aimé Gonzalez Sola.

Production Année Zéro / Coproduction L’Onde Théâtre-Centre d’art de Vélizy-Villacoublay. Avec le soutien de la Ville de Paris, de la Spedidam, de l'Adami, des Plateaux Sauvages, de Montévidéo-Marseille, et du TNG de Lyon. / Texte lauréat de l’aide à la création ARTCENA « dramaturgies plurielles » en 2017. L’auteur a bénéficié d’une résidence d’écriture de trois mois à la Residencia de Estudiantes de Madrid en partenariat avec la Ville de Paris et l’Institut Français de Madrid (2017). L’auteur a été en résidence aux Plateaux sauvages (Paris) entre 2017 et 2019. L'Avenir a été créé le 1er octobre 2018 aux Plateaux Sauvages (Paris). Durée 1h.

_ photos

_ vidéos         _ musique